Fermer

Solutions d'intégration des données

Intégration de données de collections encodées d'institutions suisses

L'architecture informatique projetée est décrite dans l'exposé du 28 janvier 2004 présenté à Berne. Deux solutions existent pour les institutions désirant introduire des données dans le réseau de GBIF international :

  1. Intégration de données par le noeud centralisé (serveurs GBIF.ch)
  2. Intégration des données dans un serveur propre à l'institution.

Variante 1 : Intégration de données par le noeud centralisé (serveurs GBIF.ch)

L'infrastructure informatique du noeud centralisé est destinée aux institutions qui ne désirent pas ou ne peuvent pas s'offrir les services d'un noeud indépendant. Une fois que le mapping de la structure de base de données de l'institution a été effectué par GBIF.ch, les données de spécimens encodés peuvent être intégrées dans le réseau GBIF international. GBIF.ch se charge de l'inscription de l'institution auprès de la GBIF International et assure la disponibilité et l'interrogation permanente de ses données sur les serveurs GBIF.ch. Les informations qu'ils contiennent sont mises à jour selon un protocole et une périodicité définie avec les institutions ayant accepté de fournir l'information. A l'avenir, les institutions pourront bénéficier des services SIG intégrés au SITEL de l'Université de Neuchâtel.

Les avantages pour l'institution sont :

  • Une gestion informatique limitée : pas de logiciels spécifiques à implanter et à gérer; pas besoin d'assurer la permanence d'un serveur en ligne
  • Pas d'investissements spécifiques : ni pour la connexion, ni pour les logiciels
  • Pas besoin d'acquérir de nouvelles compétences informatiques
  • Sécurité informatique assurée

Un seul inconvénient :

  • Une perte d'autonomie face à la gestion du flux de sa propre information

Variante 2 : Intégration de données par un serveur propre à l'institution

En tant que noeud indépendant, une institution peut mettre à disposition ses données par le biais de son propre serveur interactif. Elle garantit une disponibilité permanente de ses données et gère l'ensemble de la procédure permettant le flux de ses informations vers GBIF. Ceci nécessite un serveur dédié, l'implantation et la gestion des outils GBIF, un enregistrement direct au portail GBIF et l'obtention d'une accréditation du participant node suisse.

Les inconvénients sont :

  • Les moyens actuellement à disposition du participant node suisse excluent toute aide technique pour l'installation et la maintenance des serveurs et outils des noeuds indépendants


La variante 1 a été retenue